Belle de lumière

Tenerife. Montagne du Teide, la plus haute des montagnes d’Espagne, un ancien volcan. La femme est devant moi, attendant le retour du téléphérique. Elle est belle. Et il faut que je déclenche. Arrivée à l’hôtel, je vois sur l’ordinateur. Photo ratée, la beauté n’apparait pas, visage trop bronzé et sourire camouflé par je ne sais quoi.
Je n’hésite pas, je force sur la luminosité, par un simple balayage d’un curseur, cherchant le « high key ». Je m’arrête avant la disparition du sujet dans la lumière et j’enregistre.
Du post-traitement donc. Mais qui s’en plaindrait ? Je n’ai pas triché, c’est bien elle dans la lumière, juste un peu plus lumineuse. Le rétablissement n’est pas une manipulation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *