La nécessité

Aiguablava, Espagne, Catalogne. On a obtenu cette couleur, un vert pâle et flou qui ne représente pas la réalité brute, par une manipulation exceptionnelle et minime dans un logiciel photo.
C’était le seul moyen de sortir de la carte postale nécessairement bleue et, ainsi, me permettre de pouvoir inclure cette photographie dans ce livret sans subir la critique frontale ou l’indifférence de circonstance.
Et je voulais l’inclure. La salle de restaurant du Parador d’Aiguablava qui donne sur les rochers et la mer est trop imprimée dans mon cerveau pour en faire l’impasse.
Cette photo est une nécessité. Elle permet, au demeurant, l’intrusion du sujet ou de la subjectivité, ce qui pourrait donner lieu ici à un détour philosophique que je ne veux, évidemment, faire subir au lecteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *