La matière et la couleur

Piran, Slovénie. Cette ville de Slovénie est exemplaire de charme, de propreté, presque une image léchée. Port de cinéma, habitants enjoués, restaurants de rêve, couchers de soleils féériques.
Je me promène, appareil en bandoulière, à la recherche d’un insolite. J’ai déjà engrangé le beau, les centaines de cartes postales qui vont dormir dans le cloud.
L’Avenue du bord de mer est enchanteresse, tous les yeux sont sur la mer, courbée par les pierres ocres qui accompagnent les doux virages.
Je laisse l’eau et tourne la tête, juste une ruelle et une façade.
Je déclenche. Je l’ai souvent encadrée cette photo.
Elle démontre que matière et couleur en font une, de photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *